• Sauvegarde des espèces menacées

Suivi des mammifères marins et protection du lamantin africain sur le littoral camerounais

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Suivi des mammifères marins et protection du lamantin africain sur le littoral camerounais

Les eaux du littoral camerounais (402 km) abritent des mammifères marins (cétacés, siréniens), des tortues marines mais aussi une grande quantité de ressources halieutiques qui attirent de nombreux pêcheurs artisanaux et semi-artisanaux. Ces habitats marins sont donc soumis à une forte pression, qui vient aussi de nombreux exploitants pétroliers et gaziers en train de construire de vastes infrastructures portuaires.

L’ensemble de la côte camerounaise ainsi que la Réserve de Faune du Lac Ossa, située à 50 km de Douala dans la Région du Littoral sont fréquentées par l’espèce de sirénien appelé lamantin (Trichechus senegalensis, VU) présent également dans le fleuve Sanaga.

Du fait du chevauchement des zones critiques d’alimentation des lamantins avec les zones de pêche, les prises accidentelles sont nombreuses et des conflits entre pêcheurs et lamantins éclatent, ayant pour résultat l’augmentation du braconnage, qui provoque la mort d’environ 150 lamantins chaque année.

Le projet est porté par l’association African Marine Mammal Conservation Organization (AMMCO), dont l’objectif principal est d’améliorer le statut de conservation des mammifères marins et en particulier du lamantin. L’aspect innovant de ce projet réside dans le développement d’une application mobile pour la collecte des données d’observation pour mettre en place un réseau de suivi participatif.