• Valorisation durable des ressources naturelles

Vers une pêche responsable dans la baie d’Antongil

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Vers une pêche responsable dans la baie d’Antongil

Dans le cadre de ce projet WCS se propose d’appuyer la société civile de la baie d’Antongil, Madagascar. Ceci à travers le renforcement des capacités d’une association locale, la Plateforme de Concertation pour le Développement Durable de la Baie d’Antongil (PCDDBA), clé de voûte indispensable à l’appropriation et l’enracinement au niveau de toutes les communautés et acteurs de l’impératif d’une gestion durable des ressources de la baie. La baie d’Antongil est une des baies les plus productives dans l’Océan Indien du fait qu’elle possède une multitude d’écosystèmes tels que les récifs, les mangroves, les herbiers et de nombreux estuaires. Malheureusement ces milieux sont menacés entre  autres par des pratiques de pêche non durables et par la destruction des habitats côtiers. PCDDBA regroupe tous les acteurs et usagers du milieu marin et côtier de la baie d’Antongil et  a pour mission de faciliter la concertation et la coordination dans le cadre du processus de Gestion Intégrée de la Zone Côtière initié depuis près d’une décennie dans la baie d’Antongil. Malheureusement, à l’heure actuelle, PCDDBA ne dispose pas encore des capacités et moyens pour lui permettre de répondre correctement aux défis de cette mission. Pour y remédier, Wildlife Conservation Society se propose de renforcer PCDDBA dans les domaines suivants : i/ Appui à la promotion de la reconnaissance de PCDDBA; ii/ Renforcement des structures de gouvernance de PCDDBA ; iii/ Appui et renforcement des capacités de 27 associations villageoises membres de PCDDBA afin de les accompagner dans leurs initiatives de développement d’une pêche responsable.

La finalité du projet est la gestion rationnelle des ressources marines et côtière de la baie d’Antongil. Les objectifs spécifiques sont :

  • Renforcer la reconnaissance de PCDDBA, par tous les acteurs et les partenaires techniques et financiers intervenant au niveau de la baie d’Antongil et de la région d’Analanjirofo ;
  • Renforcer les capacités des structures de gouvernance de PCDDBA ;
  • Appuyer 27 associations membres de PCDDBA dans 25 villages de 9 communes d’intervention prioritaire dans leurs initiatives locales de développement d’une pêche villageoise responsable.