• Création-Gestion d'aires protégées

Valorisation de la biodiversité par la vente de produits au secteur privé international

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Valorisation de la biodiversité par la vente de produits au secteur privé international

La forêt de Vohibola est un des derniers fragments de forêt littorale de Madagascar. Elle est située sur la côte Est en bordure du canal des Pangalanes dans la région de Tamatave. Ses 2 000 hectares abritent 450 espèces végétales dont quatre sont endémiques et ne subsistent qu’à moins de 50 individus, 7 espèces de lémuriens, et 38 espèces d’amphibiens tandis que trois espèces végétales envahissantes menacent le maintien de la forêt d’origine. Elle est classée par le Missouri Botanical Garden comme site prioritaire de conservation.

2 000 personnes vivent dans quatre villages à proximité de la forêt, et exercent une pression grandissante par la coupe de bois pour le charbon et le bois d’œuvre.

L’ONG « L’Homme et l’Environnement » est active dans la zone depuis 2001, où elle a obtenu une délégation de gestion de la forêt par l’administration malgache. Elle a identifié et commencé à mettre en place des solutions permettant de restaurer la biodiversité de la forêt, tout en développant son exploitation au bénéfice des populations environnantes.

L’objectif du projet Vohibola est d’assurer la conservation, la restauration et la valorisation durable de la biodiversité de la zone de Vohibola par le développement économique local (activités génératrices de revenus telles que Huiles essentielles, apiculture, écotourisme et artisanat), la compensation immédiate et à long terme des besoins des communautés en bois et charbon, et grâce à l’implication d’un secteur privé favorable à l’environnement et solidaire du développement qui en permettra l’autonomisation.