• Création-Gestion d'aires protégées

Création d’une Aire Protégée communautaire pour la conservation de l’hippopotame

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Création d’une Aire Protégée communautaire pour la conservation de l’hippopotame
  • Bénéficiaire Noé
  • Montant du projet € 77 000
  • Subventions FFEM € 50 000
  • État du projet achevé

Dans la zone sahélienne du Niger, les systèmes d’exploitation agro-sylvo-pastoraux entraînent une érosion préoccupante de la biodiversité. C’est particulièrement le cas pour les grands mammifères tel que l’hippopotame (vulnérable sur la liste rouge de l’IUCN, inscrit à l’annexe II de la CITES). Le projet intervient dans la région d’Ayorou (environ 200 km au Nord-Est de Niamey). Près de 100 hippopotames y sont répartis sur 50km de fleuve. En l’absence totale d’aire protégée, la cohabitation des communautés agropastorales avec l’hippopotame est de plus en plus difficile.

Le projet entend apporter des éléments de réponses à cette érosion de la biodiversité en s’intéressant particulièrement à la conservation de la population restante d’hippopotames sur le fleuve Niger et a pour objectif de lutter contre la disparition de l’hippopotame en facilitant sa cohabitation avec l’homme.