• Écotourisme

Projet d’appui à la création d’une Réserve Intercommunale du Grand Nokoué

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Projet d’appui à la création d’une Réserve Intercommunale du Grand Nokoué

BEES ONG a déjà mis en œuvre depuis 2015, avec l’appui de TETRAKTYS (une association française de coopération pour le développement local des espaces naturels), un projet PPI 4 dédié à la valorisation écotouristique du site de Dékanmey situé sur le lac Nokoué. Le présent projet PPI 5 vise un passage à l’échelle de l’initiative précédente en l’étendant à l’ensemble du bas delta de l’Ouémé ou complexe « Grand Nokoué » incluant le lac Nokoué, la lagune de Porto Novo et les rivières Ouémé et Sô. Ce territoire correspondant au site RAMSAR 1018 est situé au sud-est du Bénin et couvre environ 31 000 hectares étalés sur 3 collectivités territoriales (communes). Il s’agit d’un complexe deltaïque composé d’un fleuve, d’une rivière, d’un lac et d’une lagune reliés les uns aux autres par des chenaux qui communiquent avec l’océan Atlantique.

 

La flore du site du projet est caractérisée par des ilots forestiers primaires (Rhizophora, Drepanocarpus, Raphia, Dalbergia, etc.) et des plantations d’Acacia auriculiformis. A côté de ces ligneux, se développe également une diversité d’espèces constituant le tapis herbacé. Quant à la faune, elle y est variée avec une diversité de ressources halieutiques, d’avifaune (site classé comme Zone d’Importance pour la Conservation des Oiseaux, ZICO), de reptiles et de mammifères.

 

Les pratiques non durables lors de l’utilisation des ressources de ces écosystèmes (pêche, chasse, coupe de bois, pâturage, etc.) depuis plusieurs décennies ont pour conséquence la dégradation et la fragmentation des écosystèmes du complexe et la non-optimisation des services écosystémiques associés.

BEES ONG propose dans ce projet de renforcer la gouvernance locale des ressources naturelles pour préserver l’intégrité territoriale du Grand Nokoué, promouvoir l’engagement communautaire et influencer les politiques publiques en lien avec la conservation de la nature ; d’Améliorer la gestion environnementale du Grand Nokoué et enfin de promouvoir l’écotourisme pour soutenir le développement local.

 

Le projet bénéficiera du cofinancement du projet « Shared Resources, Joint Solutions » de l’UICN NL qui intervient au niveau du Delta de l’Ouémé. TETRAKTYS délivrera également un appui-conseil à BEES ONG pour le développement et la mise en œuvre de la composante touristique du projet.