• Création-Gestion d'aires protégées

Projet d’amélioration des moyens d’existence et de conservation de la biodiversité du bassin inférieur de l’Ankobra (LABLIBiC)

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Projet d’amélioration des moyens d’existence et de conservation de la biodiversité du bassin inférieur de l’Ankobra (LABLIBiC)
  • Bénéficiaire HEN MPOANO
  • Montant du projet 83 355 €
  • Subventions FFEM 34 777 €
  • État du projet achevé

La situation géographique du projet est le bassin inférieur de la rivière Ankobra (LARB) qui couvre environ 5 880 hectares de terres et d’eau de la partie sud en aval du bassin d’Ankobra. Le LARB fait partie de la zone de hautes forêts humides à feuilles persistantes du Ghana et est un système biologiquement diversifié comprenant des forêts tropicales / terrestres, des forêts marécageuses, des forêts de mangroves et l’estuaire de la rivière Ankobra.

26 espèces de mammifères de taille moyenne à grande ont été recensées, dont le colobe de Geoffroy (Colobus vellerosus, VU), le Cercopithèqe Diane de Roloway (Cercopithecus roloway, EN) et le potamochère (Potamochoerus porcus, LC). Les forêts de mangrove comprenant principalement Avicennia germinans, Rhizophora mangle et Laguncularia racemosa caractérisent cette zone et leur conservation constitue donc une composante importante de ce projet.

Les communautés riveraines du LARB dépendent fortement des ressources naturelles associées au bassin fluvial et les exploitent pour leur sécurité alimentaire et de subsistance. Cependant, en raison du manque de structures de gouvernance pour la gestion des ressources naturelles et la prise de décision, les ressources sont exploitées sans tenir compte de leur durabilité à long terme. En plus des pressions exercées par la population locale sur les ressources naturelles du LARB, les activités des mineurs illégaux aggravent davantage l’environnement en dégradant la forêt, en polluant le fleuve et en détruisant les sols fertiles.

Hen Mpoano travaille depuis 2013 pour fournir un soutien technique, politique et de vulgarisation aux communautés côtières, aux groupes émergents de la société civile, aux autorités traditionnelles, aux institutions gouvernementales et au secteur privé à travers le renforcement des capacités, la recherche, le réseautage et le développement de projets dans la gouvernance des pêches et des écosystèmes côtiers. Hen Mpoano travaille avec la Division de la faune de la Commission forestière du Ghana pour promouvoir la conservation de la faune dans la région occidentale du Ghana.

L’objectif général de ce projet est de renforcer la conservation du bassin inférieur du fleuve Ankobra (LARB) à travers l’amélioration de la gouvernance communautaire et la gestion des ressources naturelles et le développement de moyens d’existence ‘verts’.