• Sauvegarde des espèces menacées

La conservation des grands singes du Gabon au Parc National de Moukalaba-Doudou  

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. La conservation des grands singes du Gabon au Parc National de Moukalaba-Doudou  

Avec une population de 4.690 grands singes, le Parc National de Moukalaba-Doudou (PNMD, 449 548 km2), situé à environ 600 km de Libreville, représente pour l’avenir l’un des derniers refuges pour les gorilles de l’Ouest et les chimpanzés communs d’Afrique centrale, mais c’est aussi le principal Parc National du Gabon pour le développement d’un tourisme durable axé sur les gorilles comme prévu par la politique gouvernementale. En effet, l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN), à travers sa vision stratégique de conservation et de promotion des parcs nationaux et le plan de gestion du PNMD, a identifié le tourisme de vision des grands singes comme priorité avec pour objectif « d’accueillir, à l’horizon 2023, 750 visiteurs par an dans le PNMD pour le tourisme de vision des gorilles ».

Depuis de nombreuses années, l’Université de Kyoto et IRET travaillent pour le développement d’un programme de recherche scientifique sur les gorilles menant à la semi-habituation d’un groupe de gorilles nommé « Gentil ».

En 2014, l’ONG PROGRAM est désignée par l’ANPN pour assurer sur le terrain la gestion de l’habituation d’un groupe de gorilles nommé « Musiru », destiné au tourisme, en collaboration avec Kyoto / IRET. En conformité avec les lignes directrices UICN, au moins deux groupes de gorilles doivent être habitués et des règles rigoureuses de gestion et de sécurité doivent être appliquées.

Ce projet vise à renforcer les besoins du processus d’habituation (conditions de travail, communication, mesures de santé et sécurité, équipe de pisteurs, suivi et l’évaluation, etc.), à mettre en pratique les lignes directrices UICN et aussi à renforcer les capacités du PNMD dans la promotion et le développement de son écotourisme. Ce projet s’inscrit dans un programme global : « Grands Singes d’Afrique Centrale du PPI » (PPI-GSAC) qui est une initiative conjointe développée par 6 Organisations de la Société Civile africaines, partenaires du PPI en Afrique Centrale dont l’objectif est la mise en commun de leurs expériences et d’un programme d’actions.