• Création-Gestion d'aires protégées

Inventaire biologique participatif dans 4 forêts communautaires à Walikale, Nord-Kivu

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Inventaire biologique participatif dans 4 forêts communautaires à Walikale, Nord-Kivu

Le Réseau CREF est une importante plateforme de 30 associations actives au Nord Kivu dans le secteur de l’environnement, dans l’Est de la RDC.

Le projet intervient dans un bloc forestier de 90 000 ha de forêt primaire riche en primates (notamment les gorilles de plaine), contiguë au Parc National de Kahuzi Biega, dans sa limite Nord. Il sera mis en œuvre par le FODI, Forêts pour le Développement Intégral, une organisation membre du réseau. Ce bloc forestier, est menacé par l’exploitation illégale du bois et le braconnage, tandis que le Parc National de Kahuzi Biega, Patrimoine Mondial de l’Unesco, est lui-même classé en péril. Les communautés locales et peuples autochtones pygmées ont commencé à établir des concessions forestières à vocation multi-usage pour la gestion durable de leurs forêts et pour leur développement socio-économique. Les modalités d’attribution des concessions aux communautés locales seront définies dans un décret qui est en cours de signature auprès du Premier Ministre du Gouvernement de la République Démocratique du Congo.

Dans l’attente de cette signature, le Réseau CREF, à travers FODI (l’interface sociale du Réseau CREF) entend accompagner les communautés Bakano, pour créer quatre Concessions Forestières des Communautés Locales (CFCL) et les gérer en élaborant leurs plans de gestion. Seront couvertes les forêts se trouvant dans quatre localités (Bafuna, Basengele, Bananzigha et Basinamasi) de  la collectivité des Bakano composées de 39 villages (91 400 habitants).

L’objectif général du projet est d’améliorer la protection de la biodiversité des concessions forestières des communautés locales des Bakano. Plus spécifiquement, le présent projet visera le renforcement des bénéficiaires en termes de connaissance des ressources fauniques et floristiques, l’établissement des bases pour un micro-zonage participatif de l’espace vital et productif des communautés et la préparation de ces communautés à la négociation du marché carbone grâce aux forêts débout protégées dans le cadre de la REDD+.