• Création-Gestion d'aires protégées

Implication des pêcheurs dans la conservation dans la réserve naturelle de la Rusizi

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Implication des pêcheurs dans la conservation dans la réserve naturelle de la Rusizi

La Réserve Naturelle de la Rusizi (RNR), située sur le lac Tanganyka, est une zone de 5.000 ha à fort enjeu de biodiversité. 193 espèces végétales, 6 espèces de grands mammifères, 12 espèces de petits mammifères et 130 espèces, en particulier migratrices, d’une avifaune très diversifiée y sont recensées.

 

L’Association Burundaise pour la protection des Oiseaux (ABO) a été créée en 1999. Grace au soutien financier de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), de la Fondation Nature et Découvertes et du PPI-FFEM, elle prévoit à travers ce projet d’intervenir sur une zone de 1.000 ha correspondante au delta de la rivière Rusizi où vivent près de 1.500 personnes, parmi lesquels 300 pêcheurs, directement concernés par ce projet.

Le projet a pour objectif principal d’établir une convention de partenariat entre 300 pêcheurs et les gestionnaires de la réserve (Institut National pour l’Environnement et la Conservation de la Nature INECN, en charge de la gestion des aires protégées au Burundi), et ce dans le but de reconstituer les stocks de poissons, de restaurer les zones de fraies, de régler les conflits liés à l’utilisation des ressources halieutiques et ainsi de parvenir à conserver durablement  cet écosystème particulier et spécifique.