• Création-Gestion d'aires protégées
  • Sauvegarde des espèces menacées

Gestion Participative et Conservation du Sanctuaire de Requins de la Baie de Parda

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Gestion Participative et Conservation du Sanctuaire de Requins de la Baie de Parda

L’île de Sal, au Cap Vert, qui se situe au Nord Est de l’archipel, est une île plate de 216km2. La localisation ciblée de ce projet, Baia de Parda, est une zone côtière particulière du Nord Est de l’île. En effet, la ville la plus proche où habite la communauté de Perda de Lume, se situe à 4km au Nord et à 14kms de la capital de l’île, Espargos.

 

 

En terme d’écosystème, Baía da Parda est constituée dans la partie Nord, de coraux peu profonds, qui représentent une zone importante pour la reproduction et l’alimentation des requins, surtout pour le requin-citron (Negaprion brevirostris, VU) et le requin-taureau (Carcharias taurus, VU). La partie Sud de la baie est composée d’une étroite plage dont la fréquentation de tortues Caouanne a augmenté ces dernières saisons. De plus, la baie accueille aussi 3 espèces endémiques du mollusque Conus Gastropod: Africonus antoniomonteiroi, Africonus cuneolus, et Africonus longilineus, ainsi qu’une petite espèce de limace Gargamella blokoverdensis.

 

 

Actuellement, Baía de Parda, connue de son nom commercial Shark Bay, est l’un des spots les plus populaire de l’île de Sal car on peut observer les requins depuis le rivage. Cependant, le manque de contrôle des activités touristiques à cause d’une mauvaise connaissance des meilleures pratiques à adopter qui ont pour but de minimiser les impacts des excursions, perturbe les requins et pose une réelle menace pour leur alimentation et leur reproduction. En effet, l’utilisation de la zone (utilisation d’appâts et de sang afin d’attirer les requins, encouragement au touché des requins, attraper les bébés requins afin de prendre des photos, marcher sur la barrière de corail) aggrave leurs conditions de vie.

 

 

De plus, on recense un braconnage de la nidification des femelles tortues très fort dans cette zone (on estime que 85% des tortues qui viennent donner naissance dans cette zone ont été braconnées en 2021).