• Création-Gestion d'aires protégées

Gestion participative du Parc National de la Ruvubu

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Gestion participative du Parc National de la Ruvubu

Le Parc National de la Ruvubu est la plus grande de toutes les réserves naturelles du Burundi (50 800 Ha) et constitue le refuge d’espèces disparues du reste du pays (léopards, pangolins, hyènes, colobe-bai et 26 espèces d’oiseaux sur la liste rouge UICN). De nombreuses pressions humaines pèsent actuellement sur cet écosystème : feux de brousse, chasse illicite, coupe illicite des arbres à usages multiples (bois de chauffage, bois de service) et activités agro-pastorales au-delà des limites du Parc par les cultivateurs-éleveurs.

L’INECN (Institut National pour l’Environnement et la Conservation de la Nature) développe une politique de sécurisation du Parc et de répression qui ne prend pas suffisamment en compte les intérêts et besoins des populations résidant à sa périphérie, particulièrement vulnérables. Il en résulte un niveau de tension entre les agents du Parc et les populations très élevé et une hostilité importante à toute initiative visant la conservation des ressources naturelles.

AGDB est une association burundaise qui dispose de moyens modestes, mais a déjà une expérience en gestion de projets financés par le GEF/SGP.

Grâce à la présence de nombreuses plantes mellifères délivrant un miel de qualité et à l’intérêt local fort pour cette activité, l’objectif d’AGDB est de développer l’apiculture en périphérie du parc pour réduire les pressions sur les ressources naturelles.

Le projet interviendra dans 3 villages, Gasave, Itaba et Karehe dans la Commune Buhinyuza, et impliquera 3 615 personnes.