• Création-Gestion d'aires protégées

Gestion communautaire et valorisation durable du « couloir des éléphants » du complexe PONASI

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Gestion communautaire et valorisation durable du « couloir des éléphants » du complexe PONASI
  • Bénéficiaire NATUDEV
  • Montant du projet € 30 000
  • Subventions FFEM € 10 000
  • État du projet en cours

La zone d’intervention du projet est celle du « couloir des éléphants » ou corridor n°1 (4 500 ha). Ce corridor écologique est localisé au cœur du complexe d’aires de faune protégées dit « PONASI » (342 728 ha), tenant son nom des trois forêts classées nationales qui le constituent : le Parc National de PO du Ranch de Gibier de NAzinga et de la Forêt classée de la SIssili. Le corridor n°1 est à cheval entre les communes de Pô et de Guiaro qui partagent ainsi la zone d’intervention du projet.

C’est une zone de savane arbustive et arborée d’une densité appréciable où l’on peut rencontrer plus de 300 espèces fauniques de la savane africaine. Le complexe PONASI abrite la plus forte densité de population d’éléphants (Loxodonta africana, VU) du Burkina Faso et l’une des plus fortes de l’Afrique de l’Ouest, avec environ 600 individus. Sur le plan floristique, le Karité (Vitellaria paradoxa, VU) et l’Afzelia (Afzelia africana, VU) sont deux espèces très présentes dans la zone.

Le corridor n°1 ne dispose pas de statut officiel de protection. Le complexe écologique PONASI est confronté aux problèmes environnementaux suivants : fragmentation de son écosystème par les activités agricoles pastorales et de carbonisation, les conflits hommes/éléphants, le braconnage des espèces et l’utilisation inappropriée des intrants chimiques dans l’agriculture.

Les produits forestiers non ligneux (PFNL) constituent la troisième source de revenus des populations locales après l’agriculture et l’élevage. Les filières les plus développées dans le milieu sont le miel et le karité. En revanche, le niveau de valorisation de ces filières dans le corridor n°1 est très faible par rapport aux potentialités et aux attentes des populations.

 

NatuDEV a été fondée en 2014 avec pour mission de contribuer à la conservation des réserves naturelles par leur protection et leur valorisation par et pour les populations riveraines.

Face aux menaces de dégradation qui pèsent sur le « couloir des éléphants », le projet se fixe deux objectifs principaux : la sécurisation de la zone et sa valorisation durable aux soutiens aux chaines de valeur durables (apiculture et beurre de karité).