• Valorisation durable des ressources naturelles

Etude diagnostic sur la filière apicole en Afrique de l’Ouest

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Etude diagnostic sur la filière apicole en Afrique de l’Ouest
  • Bénéficiaire UICN PACO
  • Montant du projet € 30 300
  • Subventions FFEM € 30 300
  • État du projet achevé

L’apiculture (ou élevage des abeilles) est une pratique ancienne du système de production agricole en Afrique. D’abord basée sur la récolte de la production naturelle (collecte du miel sauvage), elle a progressivement évolué vers l’utilisation des ruches traditionnelles et plus récemment des ruches à cadres mobiles dites modernes. Ainsi, une tradition apicole existe dans beaucoup de campagnes africaines, et cette activité joue un rôle important au sein de l’économie rurale. Il faut cependant noter que certaines pratiques traditionnelles de collecte du miel telles que l’utilisation de feu ou l’abattage des arbres mettent malheureusement en péril l’intégrité et la durabilité des écosystèmes.

 

En Afrique de l’Ouest en particulier, la filière connait aussi un certain développement du fait de sa capacité à créer de la valeur ajoutée. Elle bénéficie par ailleurs d’un potentiel éco-géographique favorable et d’une demande croissante au niveau local, national et international. La filière miel qui est la plus développée des produits de la ruche, est une source de revenus alternatifs pouvant procurer des montants substantiels à la diversité d’acteurs qu’elle emploie.

 

Le PPI finance un certain nombre de projets de mise en œuvre de l’apiculture dans le but de générer des revenus alternatifs aux communautés mais également de contribuer à la conservation des ressources naturelles et de leur biodiversité. Le constat général qui se dégage au cours de la mise en œuvre de ces interventions est que le niveau de production des ruchers est très inférieur en comparaison à ce qu’il pourrait être. Les défis à relever sont nombreux : savoir-faire insuffisants, utilisation de matériels défectueux, conflits fonciers ou encore enclavement des villages sont autant de freins au développement de filières locales.

 

La caravane de l’apiculture a ainsi été organisée afin d’emmener 6 représentants d’ONG PPI ayant menées des projets apicoles en Afrique de l’ouest et concernés par cette filière à investiguer. Ensemble, ils vont analyser les différentes contraintes se posant sur leurs initiatives de production apicole afin d’y trouver eux-mêmes des solutions pouvant être proposées pour optimiser les bénéfices (économiques et environnementaux) à tirer de la filière apicole dans leurs zones d’intervention.

Décrire, les conditions de mise en œuvre de l’apiculture dans les contextes environnementaux visités (Burkina Faso, Togo, Ghana et Cote d’Ivoire) et des possibles alternatives susceptibles de surmonter les contraintes techniques rencontrées. Des éléments d’analyse suscités à l’issue du voyage d’étude seront mis en lumière et enfin, des leviers qui pourraient être actionnés afin d’aider à l’amélioration de la productivité des ruchers seront suggérés.