• Création-Gestion d'aires protégées

Permettre une participation communautaire efficace à la gestion des parcs nationaux au Gabon

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Permettre une participation communautaire efficace à la gestion des parcs nationaux au Gabon
  • Bénéficiaire BRAINFOREST
  • Montant du projet 91 900 €
  • Subventions FFEM 40 000€
  • État du projet achevé

L’écosystème concerné par ce projet est représentatif de la forêt tropicale du bassin du Congo. Cette dernière est à l’heure actuelle relativement bien conservée au Gabon. Cela s’explique à la fois par  la faible densité de population au sein de ces forêts et par la politique volontariste du gouvernement gabonais en matière de création de Parcs Nationaux.

En effet, 13 Parcs Nationaux ont pour l’heure été mis en place par le gouvernement. Couvrant environ 13% du territoire national, ils permettent d’assurer une protection relativement efficace des forêts du Gabon.

En contrepartie, la gestion des Parcs a jusqu’ici peu intégré la question des droits des communautés locales et de leur participation dans la gestion des parcs.

Face à cette question, le projet PPI mis en œuvre par Brainforest prévoit d’accompagner au moins 20 communautés dans leur implication dans la gestion des parcs, notamment sur leurs rôles dans la structure de gestion et sur leurs droits d’usages.

Les modalités d’implication des communautés locales seront définies en partenariat avec les autorités en charge de la gestion des Parcs Nationaux.

 

La zone d’intervention du projet couvre donc quatre parcs nationaux gabonais (Minkébé, Waka, Pongara, Moukalaba-Doudou) soit  une surface totale de près de 1.400.000 hectares.

30 communautés, soit environ 1000 personnes, vivent dans ou à proximité de ces Parcs Nationaux.