• Création-Gestion d'aires protégées

Renforcement de la gestion communautaire des ZOVIC riveraines du Ranch de Gibier de Nazinga

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Renforcement de la gestion communautaire des ZOVIC riveraines du Ranch de Gibier de Nazinga
  • Bénéficiaire Goo Bi Yazura
  • Montant du projet 81 929 €
  • Subventions FFEM 40 000 €
  • État du projet achevé

Le Ranch de Gibier de Nazinga (91 300 ha) est une aire protégée localisée dans le centre-sud du Burkina Faso et héberge une biodiversité floristique et faunique importante. Afin de renforcer sa protection, des zones villageoises d’intérêt cynégétique (ZOVIC) ont été établies comme zone tampon. 7 ZOVIC sont situées dans la commune de Guiaro, une ZOVIC dans la commune de Pô et 3 ZOVIC dans la commune de Biéha. Le territoire d’intervention du projet est constitué d’un écosystème d’’une superficie de 24 441 ha, composé de forets claires et de steppes ainsi que de plusieurs espèces de faune et d’oiseaux migrateurs situées tout autour du Ranch de Gibier de Nazinga.

 

La désorganisation des systèmes de gestion traditionnelle des ressources forestières et fauniques et la pauvreté conduisent les populations riveraines des 11 ZOVIC et du Ranch de gibier de Nazinga à une forte dépendance vis-à-vis des ressources naturelles et à des pratiques non durables d’exploitation des dernières ressources naturelles floristiques et fauniques de ces sites. Plusieurs pressions et menacent interagissent et exacerbent la situation de dégradation des ressources naturelles. Il s’agit du braconnage, des feux de brousse, la coupe abusive du bois, l’occupation anarchique de l’espace par les agriculteurs et les éleveurs, la surexploitation des ressources forestières et fauniques de ces ZOVIC, l’insuffisance de capacités techniques et opérationnelles des surveillants villageois, des éco-gardes et des comités villageois de gestion de faune (CVGF), de la faiblesse des dispositifs communautaires actuels de gestion et de gouvernance locales des ressources naturelles, le manque de mécanismes de financement pérenne de la surveillance dans ces ZOVIC etc.

 

La finalité générale du projet est la suivante : La gouvernance et la gestion des 11 ZOVIC riveraines de la Forêt Classée (FC) de Nazinga sont améliorées en vue de renforcer l’intégrité écologique de l’aire protégée.