• Sauvegarde des espèces menacées

Conservation et développement de l’observation des baleines à bosse dans le Pacifique Sud

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Conservation et développement de l’observation des baleines à bosse dans le Pacifique Sud
  • Bénéficiaire Opération Cétacés
  • Montant du projet € 129 853
  • Subventions FFEM € 37 000
  • État du projet achevé

Au XXème siècle, les baleines à bosse de l’hémisphère sud ont été chassées jusqu’à la quasi-extinction, et les populations du Pacifique Sud ne montrent actuellement aucun signe d’accroissement. Les mégaptères sont des animaux migrateurs qui se déplacent entre les régions polaires, où ils se nourrissent en été, et les eaux tropicales, où ils se reproduisent en hiver. Dans le Pacifique Sud, ces mammifères transitent ainsi par diverses eaux territoriales au sein desquelles ils sont observés avec une assiduité et des moyens très hétérogènes. Les données existantes sont donc dispersées et n’ont à ce jour jamais été intégrées à une échelle régionale, pénalisant une vision précise de l’état actuel des stocks.

 

L’intérêt du public pour les mammifères marins contribue depuis plusieurs années au développement d’une forme de tourisme « nature » appelé “whale watching ” que l’on peut traduire par « observation à la mer de mammifères marins ». Les enjeux scientifiques et économiques sont importants pour les pays qui ont la chance de posséder un tel patrimoine.

 

La plupart des îles du Pacifique disposent de peu de ressources et le développement d’une activité commerciale d’observation des baleines à bosse présente donc un intérêt économique. Il ne peut cependant pas s’effectuer de façon anarchique, sous peine de remettre en cause la pérennité de cette activité génératrice de revenus. On ne connaît pas les effets d’une pression liée à la présence rapprochée de bateaux d’observation sur ces animaux en phase de reproduction ; une pression trop importante peut provoquer un changement de comportement qui pénaliserait la réussite de la reproduction.

Pour permettre un développement durable de l’activité de « whale watching », l’objectif de ce projet est d’améliorer les connaissances sur les baleines à bosse et les effets de son interaction avec l’Homme, afin de les préserver et les valoriser.