• Création-Gestion d'aires protégées

Conservation durable de la biodiversité au Parc National de l’Akagera

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Conservation durable de la biodiversité au Parc National de l’Akagera

Le projet de l’ONG RECOR se déroule à la périphérie du Parc National de l’Akagera (PNA), situé au nord-est du Rwanda plus précisément à 150 km de Kigali.

Ce parc, limitrophe de la Tanzanie, couvre une superficie de 108 500 ha et renferme une forte diversité à la fois végétale (plus de 107 espèces) et animale (90 espèces de mammifères, 530 espèces d’oiseaux, 23 de reptiles, 9 d’amphibiens et 35 de poissons).

En partie sous la pression des activités agricoles dans la zone, le parc a perdu 55% de sa surface depuis 1960. Le manque de délimitation du parc contribue à aggraver cette situation. En parallèle, des conflits homme-animaux sont fréquemment observés à l’extérieur du parc entrainant destruction de plantations, et attaques du cheptel et parfois des hommes. A l’inverse, cette situation pousse les populations à braconner les différentes espèces.

 

Face à cette situation, le projet a pour objectif de planter sur 10 ha (25 km sur 4 m) de périphérie du Parc National une haie de 200 000 plants de sisal (soit environ 20.000 plants par ha). Cette plantation a pour objectif de contribuer à délimiter le Parc National tout en créant des alternatives économiques pour 160 familles vivant en périphérie de ce dernier.