• Résolution des conflits Hommes-Animaux

Appui à la gestion communautaire du complexe des mares aux hippopotames d’Afito

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Appui à la gestion communautaire du complexe des mares aux hippopotames d’Afito

Le complexe des mares aux hippopotames (544 ha), situé dans la préfecture de Yoto, Région Maritime du Togo à environ 80 km au Nord-Est de Lomé, fait partie intégrante de la Réserve de Biosphère transfrontière du Mono (142 500 ha).

 

La zone abrite une biodiversiré remarquable telle que l’hippopotame (Hippopotamus amphibius, VU), le Sitatunga (Tragelaphus spekii, LC), le crocodile du Nil (Crocodylus niloticus, LC) ainsi que des espèces de primates (patas, vervet) et d’amphibiens.

 

Le complexe est menacé par la fragmentation des habitats, la surexploitation des ressources naturelles (ressources ligneuses, halieutiques, etc.), l’anthropisation avec comme corollaire les installations physiques (barrage de Nangbéto sur le Mono etc.) et humaines (habitations, champs, etc.). Les populations d’hippopotames (environ 30 individus) sont, en plus, particulièrement touchées par le braconnage (pour l’ivoire de leurs dents) et les conflits Homme-Hippopotame suite aux dégâts enregistrés sur les cultures et qui sont de nature à exacerber les cas de braconnage et/ou d’abattage des hippopotames en guise de représailles.

 

Le Centre de Développement des Actions Communautaires (CDAC), créé en 1999, mène des actions de conservation et de développement avec une approche participative depuis 2006 avec notamment l’appui de la GIZ.

L’objectif principal de ce projet est de renforcer la gouvernance et la gestion du complexe des mares aux hippopotames par les communautés locales tout en appuyant la dynamisation de filières économiques durables et rentables dans les zones périphériques du complexe.