• Résolution des conflits Hommes-Animaux

Projet de gestion participative du refuge local des hippopotames sacrés de Woozi

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Projet de gestion participative du refuge local des hippopotames sacrés de Woozi
  • Bénéficiaire BISSAKOUPOU
  • Montant du projet 44 866 €
  • Subventions FFEM 33 630 €
  • État du projet achevé

Situé dans la commune de Boussouma (à 160 km au Sud Est de Ouagadougou), le refuge local des hippopotames sacré de Woozi (3 800 Hectares) abrite une population de 154 individus.

 

Avec l’extension des champs de cultures, le développement du maraîchage avec des pratiques agricoles peu adaptées (destruction du couvert végétal, feux de brousse, utilisation de produits chimiques, etc.), cela a entraîné une dégradation des habitats et des berges qui ont eu comme conséquence la diminution des ressources alimentaires des hippopotames provoquant une augmentation des conflits hommes/hippopotames.

 

La gestion du refuge n’est pas optimale, notamment en raison d’un manque de capacités organisationnelles du comité de gestion du refuge, de la faible prise en compte du refuge dans la planification communale et du manque de mesures d’accompagnement pouvant inciter les communautés à davantage s’engager en faveur de la protection des hippopotames.

 

Depuis 2015, notamment avec l’appui de la coopération italienne, l’ONG Bissakoupou a entamé un appui au refuge à travers de actions de restauration des terres dégradées et de valorisation des ressources forestières. Toutes ces initiatives ont eu le mérite d’appuyer la mise en œuvre du plan d’aménagement du refuge, mais n’ont pas en revanche pris en compte les aspects relatifs à la protection des berges, à l’amélioration des aires de pâturage pour les hippopotames, à la gestion des conflits hommes/hippopotames et à la gouvernance locale du refuge. Cela a eu comme conséquence l’accélération de la dégradation des berges, l’exacerbation des conflits hommes/hippopotames, la dégradation des aires de pâture des hippopotames et la faible valorisation des potentialités du refuge.

 

L’objectif de ce projet est de conserver les hippopotames en renforçant la consolidation de la gouvernance locale et en améliorant l’efficacité de gestion de leur habitat afin d’atténuer les conflits Homme/Hippopotames.