• Sauvegarde des espèces menacées

Projet de conservation des tortues marines à Amanzule

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Projet de conservation des tortues marines à Amanzule

Quatre des sept espèces de tortues marines (tortue verte (Chelonia mydas, EN), tortue luth (Dermochelys coriacea, VU), tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea, VU) et tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata, EN)) existant au monde viennent pondre sur les plages de la région Ouest (Western Region) du Ghana à 360 km d’Accra. En 2011, 120 tortues marines (des 4 espèces) ont été observées dans cette zone mais il est estimé qu’environ 70 d’entre elles ont été capturées par les populations locales pour être mangées, tout comme environ 1 000 œufs de tortues.

 

Ghana Wildlife Society (GWS) a déjà bénéficié d’un PPI qui a permis de classer en réserve communautaire une zone humide site Ramsar, l’estuaire de l’Amanzury. Le présent projet se justifie par le fait que l’ONG a mené dans cette zone des activités pour la protection des tortues marines pendant 6 ans mais a dû les interrompre faute de financement. Ces activités avaient pourtant permis de réduire considérablement le braconnage des tortues marines sur 50 km de côtes et de protéger 1 500 nids et 80 000 œufs.

GWS souhaite ici reprendre les actions en faveur des tortues marines et les étendre à d’autres zones encore plus à l’ouest du Ghana, à la frontière avec la Côte d’Ivoire.