• Lutte contre les changements climatiques

Valorisation des déchets ménagers de la ville de Parakou

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Valorisation des déchets ménagers de la ville de Parakou
  • Bénéficiaire PLANETE CONTACT
  • Montant du projet € 90 250
  • Subventions FFEM € 38 200
  • État du projet achevé

Le projet bénéficie de l’expertise de Gevalor qui a accompagné et formé trois autres PPI et qui porté avec Good Planet le projet Africompost d’accompagnement de 6 unités de production de compost en Afrique, financé par l’AfD, le FFEM, l’AIMF, etc.

Le projet vise à valoriser les déchets organiques de la ville de Parakou, 3ème ville du Bénin (200 000 habitants), en amendement naturel ou compost en vue de contribuer à l’assainissement de la ville, à la création d’emplois, au développement agricole et à la lutte contre le réchauffement climatique. Ce procédé à faible coût d’investissement présente en effet des avantages environnementaux, sanitaires et économiques.

L’objectif est de conduire l’unité de compostage créée en 2011 sur un terrain offert par la mairie de la ville à une autonomie organisationnelle et financière qui permette de pérenniser ces impacts positifs. Il est nécessaire pour cela d’augmenter les volumes transformés et de développer le marché du compost, qui devrait trouver des débouchés locaux importants par la présence de cultures d’igname, mais, sorgho et de maraichage.

Les bénéficiaires directs de ce projet seront les 640 agriculteurs qui pourront réduire leur consommation d’engrais chimiques importés, plus chers que le compost qui sera produit par Planète Contact.

Par ailleurs, il est nécessaire de développer le marché des crédits carbone générés par l’unité : la subvention de FFEM contribuera aux premières étapes de la préparation d’un dossier Gold Standard pour l’obtention de crédits carbone.