• Création-Gestion d'aires protégées

Renforcement de la conservation du complexe forestier d’Alibi-Abdoulaye

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Renforcement de la conservation du complexe forestier d’Alibi-Abdoulaye

Le projet intervient dans la région centrale du Togo, dans la préfecture de Tchamba, et couvre les cantons d’Alibi, Koussountou et Bago, à 7 heures de voiture au nord-ouest de Lomé. La région abrite une des plus importantes reliques de forêt du Togo, la Forêt Classée d’Abdoulaye (FCA, 30 000 ha) entourée de 10 cantons, dont les 3 mentionnés ci-dessus.

 

Les problèmes de conservation qui se posent sont connus : le déficit de gouvernance locale, les intrusions incontrôlées des populations dans les forêts pour la recherche de bois, de gibier et autres produits forestiers non ligneux et l’absence de connaissance réelle par les communautés des limites physiques de ces forêts. La protection de la FCA du côté nord-ouest est assurée par la présence de la forêt communautaire d’Alibi (5 300 ha) qui a pu, dans le cadre d’un précédent PPI, être reconnue, protégée (3 377 ha sont réservés pour la conservation), et dotée d’un plan d’aménagement, avec une importante œuvre de mobilisation des populations.

Le présent projet souhaite renforcer les acquis du précédent et, à la demande des cantons de Bago et Koussountou, situés respectivement au sud-ouest et à l’est de la FCA, les étendre aux complexes forestiers de 5 000 ha (à Bago) et 3 000 ha (à Koussountou). Au total, ceci permettrait donc de sécuriser une surface forestière de 45 000 ha.