• Amélioration de la gouvernance territoriale

Amélioration de la gouvernance territoriale, de la conservation des tortues marines et des moyens de subsistance durables sur le site Ramsar du complexe de la lagune de Keta

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Amélioration de la gouvernance territoriale, de la conservation des tortues marines et des moyens de subsistance durables sur le site Ramsar du complexe de la lagune de Keta

Le site Ramsar du complexe de la lagune de Keta (KLCRS) est situé dans la région de la Volta au Sud-Est du Ghana et couvre deux municipalités (Keta et Anloga). Le KLCRS est le plus grand lagon du Ghana avec différents écosystèmes comme les eaux saumâtres, les plaines inondables, les marais et les mangroves et de magnifiques plages. Le site abrite une importante biodiversité avec environ 80% des oiseaux aquatiques du Ghana, trois espèces de tortues marines menacées (tortue verte, tortue luth, olivâtres), le Sitatunga d’Afrique de l’Ouest, le lamantin d’Afrique de l’Ouest, différentes espèces de poissons, crabes, crevettes, crocodiles, etc. La tortue luth, reconnue par la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN comme étant en danger critique d’extinction, est la plus fréquemment observée, notamment entre novembre et février lors des patrouilles nocturnes.

Les problèmes environnementaux dans l’ensemble du KLCRS sont énormes tels que la salinité, de fortes tempêtes, la pollution plastique, les maisons semi-finies, le manque d’eau potable et le manque d’autres sources de bois de feu, la pêche au hasard, le braconnage des tortues marines et la coupe de mangrove. Ces situations se détériorent en raison du manque de coordination adéquate de la gouvernance et des compétences, c’est-à-dire la faiblesse de la gouvernance et des compétences des communautés locales et leur implication. Certaines autorités gouvernementales telles que la police, la marine, les juges et les magistrats ne sont pas informés des lois environnementales régissant les tortues marines et permettant ainsi aux contrevenants de se libérer sans punition et / ou sanctions. Outre le braconnage, la cueillette des œufs de leur nid par les humains, les chiens et les porcs est également une menace majeure.

Bien que ce projet soit basé sur le site Ramsar du complexe de la lagune de Keta, sa principale zone d’intervention se situera dans la partie Sud-Ouest, couvrant cinq communautés: Akplortoskor, Agbledomi, Atiteti, Fuveme et Dzita.

L’objectif général du projet est d’améliorer la gouvernance communautaire du site Ramsar du complexe de la lagune de Keta (KLCRS) afin de catalyser la conservation durable de la biodiversité locale. Les communautés seront regroupées en utilisant l’approche du domaine de gestion communautaire des ressources (CREMA). Ce projet prévoit donc une phase de reconnaissance basée sur trois objectifs principaux: Renforcer la gouvernance locale des ressources naturelles et de la biodiversité, renforcer l’efficacité de la gestion communautaire des ressources naturelles et de la biodiversité et promouvoir la chaîne de valeur de l’agriculture de coupe durable comme incitation à la fois comme moyens d’existence et conservation du KLCRS