• Valorisation durable des ressources naturelles

Ecotourisme de vision des cétacés à Sao Tomé

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Ecotourisme de vision des cétacés à Sao Tomé

Marapa est une des ONG les plus actives et efficaces de l’archipel de Sao Tomé et la seule qui s’occupe d’environnement marin.

 

Ancien bénéficiaire d’un PPI en 2005-2006 et avec des fonds du RAPAC, MARAPA a installé au Sud de l’île, à Porto Alegre, le Jalé Ecolodge, dont ECOFAC finance aujourd’hui la restructuration ; ce lodge a obtenu un franc succès sur le marché touristique au fil des années et constitue un outil important pour le suivi des pontes et de l’état des écosystèmes marins du Sud de l’île.

En 2007, l’ONG a mis en place à Morro Peixe, au Nord de l’île et sur des fonds canadiens et du SCAC, un écomusée appelé Casa Tatô, une petite structure écotouristique intégrée à un programme de suivi des tortues marines, une référence pour les touristes souhaitant observer les pontes de ces animaux.

Enfin en 2011 MARAPA a débuté, avec des fonds du CARPE et la collaboration scientifique de l’Association Pour les Sciences de la Mer de l’Université de Lisbonne, des activités de whale watching – un programme de suivi par photo identification appelé Operaçao Tunhâ – pour l’instant limité à la côte Nord-Ouest de l’île.

Le présent projet devrait permettre d’élargir le champ d’action du programme à l’ensemble du pourtour de l’île pour améliorer les connaissances sur les cétacés et d’augmenter en les diversifiant les revenus de la Casa Tatô et du Jalé Ecolodge, en proposant aux touristes des activités de whale whatching.

 

Deux embarcations de type prao à double balancier seront construites et équipées pour les besoins du programme, et mises à leur disposition pour ainsi diversifier l’offre en excursions, tout en contribuant aux efforts de recherche en cours.