• Valorisation durable des ressources naturelles

Promotion de Produits Forestiers Non Ligneux: démarche de conservation de la biodiversité et de développement communal

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Promotion de Produits Forestiers Non Ligneux: démarche de conservation de la biodiversité et de développement communal

Depuis 2005, l’Association des Communes Forestières du Cameroun (ACFCam), regroupant des communes forestières de l’est, du centre et du sud Cameroun, travaille au classement de forêts communales, à la mise en œuvre de plans d’aménagement forestiers et à la valorisation de produits forestiers ligneux et non ligneux (PFNL), à travers un organe technique appelé le Centre Technique de la Forêt Communale (CTFC).

Dans le cadre du Programme d’Appui aux Forêts Communales du Cameroun (PAF2C),  le CTFC, au-delà de l’appui qu’il donne aux communes dans la gestion de leurs forêts, veut mettre un accent particulier sur la valorisation de ces PNFL (djanssang, mangue sauvage, jujube, poivre, graines et huile de Moabi), aujourd’hui exploités d’une façon traditionnelle et informelle, qui rend difficile l’écoulement vers les marchés locaux ou d’exportation. Comme l’obtention d’un permis d’exploitation des PFNL reste contraignante administrativement, la tendance générale est de rester dans l’illégalité.

Le projet consistera à légaliser l’exploitation et améliorer la commercialisation des PFNL dans 9 bassins de production correspondant à 9 communes des régions Est, Centre et Sud du Cameroun. Par ailleurs, dans la région Est, l’ACFCam a créé en 2009 un Système d’Information des Marchés (SIM) qui sert à mettre en réseau les acteurs intervenant dans les filières de PFNL et à faciliter la commercialisation des produits en centralisant l’information sur la demande et l’offre (produits, quantité, prix, localisation) ; le SIM sera étendu grâce au projet.

Le projet touchera directement environ 2 250 personnes.

Les filières des PFNL ainsi structurées permettront d’améliorer les méthodes de collecte et de conservation des fruits et des graines et d’abandonner des techniques qui ne sont pas toujours favorables au maintien de la biodiversité forestière. Les revenus issus de la commercialisation de ces produits bénéficieront aux populations.

Le présent projet a pour objectif de promouvoir la valorisation des produits forestiers non ligneux comme option de maintien de la biodiversité dans notre écosystème forestier (protection de l’environnement), et de développement local durable (lutte contre la pauvreté).