• Conservation des écosystèmes

Conservation des zones de frayère du lac Albert

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Conservation des zones de frayère du lac Albert
  • Bénéficiaire GRAPEDECO
  • Montant du projet € 48 500
  • Subventions FFEM € 35 000
  • État du projet achevé

Le projet se situe sur le Lac Albert, à l’Est de la République Démocratique du Congo, dans la région de l’Ituri et plus précisément dans la partie Sud du lac, à proximité des réserves communautaires de Nana (Tchomia), Kasenyi-Mugumba, Malonga-Kapuru et du Delta de Semliki. La surexploitation des ressources halieutiques due à la pression démographique et aux pratiques de pêche destructives menace les zones de nourrissage et de frayère du lac.

 

Afin d’assurer le renouvellement des stocks de poisson (certains espèces sont endémiques) et de contribuer ainsi à l’amélioration de la sécurité alimentaire des communautés riveraines, Grapedeco a identifié 16 sites (sur environ 30 km de berges) qui devraient être protégés en priorité en interdisant les méthodes de pêche illégales (la senne de plage, le filet moustiquaire, le filet Epervier et la pêche aux plantes et produits toxiques) et la coupe des roseaux.

 

Le projet se propose ainsi d’apporter aux membres de 25 pêcheries appartenant à 3 500 ménages (environ 12 500 personnes) les appuis techniques, méthodologiques et financiers qui leur font défaut pour pouvoir développer avec eux les possibilités de conservation au niveau communautaire.

 

Ce projet a pour finalité la conservation de la biodiversité du lac Albert qui doit passer par la protection et la conservation de certaines zones d’intérêts halieutique, c’est-à-dire les zones de frayères qui gérées irrationnellement subiraient un effondrement des ressources aquatiques avec toutes les conséquences qui s’ensuivent.