• Création-Gestion d'aires protégées

Conservation de la biodiversité dans la Réserve de Biosphère Transfrontalière du Mono

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Conservation de la biodiversité dans la Réserve de Biosphère Transfrontalière du Mono

Le projet est localisé dans la Réserve de Biosphère Transfrontière du Mono (RBTM) au Bénin. Cette réserve est constituée par un réseau de 6 Aires Communautaires de Conservation de la Biodiversité (ACCB) dont deux sont nouvellement créées et dotées d’un statut juridique. Il s’agit de l’ACCB de la forêt marécageuse de Dévé, située dans la commune de Dogbo, et l’ACCB du lac Togbadji, située à Lokossa à 100 km de Cotonou la capitale (voir carte ci-dessous).

 

L’ACCB de Dévé (382 ha) est constituée de prairies, de forêts marécageuses et de mosaïques de champs et jachères tandis que l’ACCB du lac Togbadji (247 ha) est caractérisée par un couvert végétal composé par des prairies marécageuses, des fourrés, des vasières faites de végétation flottante, de quelques lambeaux de forêt dense humide semi-décidue (forêt sacrée) et des mosaïques de champs et de jachères. Les deux ACCB abritent une biodiversité très riche et diversifiée dont plusieurs espèces sont menacées d’extinction et inscrites sur la liste rouge de l’IUCN. On peut citer le singe à ventre roux (Cercopithecus erytrogaster, EN), le Sitatunga (Tragelaphus spekii, EN au Bénin), le Pangolin (Phataginus tricuspis, VU), l’Hippopotame (Hippopotamus amphibius, VU) ainsi que plusieurs espèces de flore dont Milicia excelsa (VU), Kigelia africana (VU), Triplochiton scléroxylon (EN, liste rouge du Bénin), etc. On note aussi la présence d’une faune aviaire abondante et diversifiée. Par ailleurs, l’ACCB de la forêt marécageuse de Dévé est un couloir de migration des espèces entre la RBM au Bénin et le Parc National de Togodo (Togo).

 

Ces ACCB subissent de fortes pressions anthropiques compte tenu de la densité élevée des populations riveraines. Entre autres pressions et menaces nous pouvons citer : le braconnage d’espèces déjà vulnérables, le défrichement des terres dans la zone tampon à des fins agricoles, l’exploitation du raphia, etc. Les habitats naturels de ces ACCB sont très dégradés et fragmentés avec une tendance régressive de l’évolution leur superficie.

 

L’objectif de ce projet est de promouvoir la gestion durable des Aires Communautaires de Conservation de la Biodiversité (ACCB) de la forêt marécageuse de Dévé et du lac de Togbadji dans la Réserve de Biosphère Transfrontalière du Mono au Bénin.