• Lutte contre les changements climatiques

Compostage des ordures ménagères dans la ville de Dschang 

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Compostage des ordures ménagères dans la ville de Dschang 

La ville de Dschang à l’ouest du Cameroun compte 220.000 habitants.

Comme la plupart des grandes métropoles africaines, celle-ci est actuellement confrontée à un important problème de gestion des déchets ménagers. Un service de collecte des déchets est en place mais celui-ci ne permet à l’heure actuelle de collecter et mettre en décharge qu’environ un tiers du total des déchets produits.

Des études ont montré que 90% des 50 tonnes de déchets produits quotidiennement étaient fermentescibles. En conséquence, la fermentation des déchets en anaérobie sur les lieux de décharge est aujourd’hui à la base d’importantes émissions de méthane, gaz à effet de serre aux conséquences 21 fois plus néfastes que le CO2.

Le projet mis en place par l’association Environnement Recherche Action au Cameroun (ERA-Cameroun) vise à :

– Diminuer la quantité totale de déchets ménagers mis en décharge et ainsi à améliorer les conditions de vie des populations et le fonctionnement à long terme de la décharge,

– Diminuer les émissions de gaz à effet de serre issus de la fermentation des déchets,

– Améliorer la qualité des sols situés aux alentours de la ville et augmenter les rendements agricoles dans la commune,

– Répliquer ce projet pilote et ces activités dans de nouvelles zones de la commune.