• Conservation des écosystèmes

Citizen engagement in the conservation of Kilum Mountain Forest

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Citizen engagement in the conservation of Kilum Mountain Forest

La forêt de Kilum, la plus grande forêt de montagne restante (20 000 ha) du Cameroun, est située sur le mont Kilum (3 011 m) dans la division administrative de Bui dans la région du Nord-Ouest et est mondialement reconnue pour son endémisme. La forêt de Kilum est riche en produits forestiers non ligneux comme les médicaments, le bois de chauffage, les champignons, etc. et fournit également des services environnementaux. La forêt est également riche en biodiversité avec, notamment, une grande diversité d’oiseaux, de rongeurs, de petits singes, de reptiles et d’insectes. Birdlife International a créé la forêt communautaire de Kilum en 1987 et l’a divisée en 7 zones avec 7 institutions de gestion forestière (FMI) représentant chaque zone.

La forêt communautaire souffre encore de la déforestation (par la coupe du bois frais pour le bois de chauffage), des feux de brousse et du braconnage dans certaines parties des forêts communautaires. Dans le même temps, les habitants de la forêt de Kilum produisent du miel blanc d’Oku qui est particulier en raison de la biodiversité et des écosystèmes spécifiques de la forêt communautaire de Kilum. Ce miel a été certifié en tant que produit d’indication géographique protégée (GIP) par l’Organisation africaine des droits de propriété intellectuelle.

La gestion de la forêt communautaire de Kilum implique des acteurs de la communauté, des autorités traditionnelles et de l’administration forestière gouvernementale. Le rôle des autorités traditionnelles dans la gestion des ressources forestières est resté important, d’autant plus qu’elles ont les connaissances autochtones sur la forêt et qu’elles ont un tribunal traditionnel qui rend des jugements sur les questions forestières et punit les contrevenants forestiers.

CAMGEW travaille déjà à Oku sur un projet similaire financé par le PPI (PPI 3.3 et 4.2) et a été largement accepté par les autorités et la population. CAMGEW a également travaillé avec le projet Man and Nature soutenu par l’Agence Française de Développement pour développer la chaîne de valeur du miel blanc d’Oku et de la cire d’abeille dans la zone forestière de Kilum-Ijim.

L’objectif global du projet est de contribuer à la gestion durable de la forêt de Kilum par la création d’emplois, la réduction de la pauvreté et le soutien à la bonne gouvernance. Les objectifs spécifiques des 7 forêts communautaires sont d’impliquer les communautés forestières et d’améliorer l’engagement efficace des parties prenantes dans la gestion durable, de permettre aux opérateurs d’éco-entreprises d’avoir des compétences adéquates et d’augmenter leurs revenus grâce à la commercialisation de leurs produits et de renforcer la capacité de CAMGEW.