• Résolution des conflits Hommes-Animaux

Appui à la Conservation de la Biodiversité de la forêt classée de Ziama

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Appui à la Conservation de la Biodiversité de la forêt classée de Ziama

La Réserve de Biosphère du Ziama est située au sud-est de la Guinée, à 1 000 km de Conakry. Cette forêt de 119 000 ha abrite des espèces menacées d’extinction : des éléphants de forêt (Loxodonta cyclotis, VU), des chimpanzés d’Afrique de l’Ouest (Pan troglodytes verus, EN), des pangolins géants (Smutsia gigantea, NT) et des hippopotames pygmées (Choeropsis liberiensis, EN).

Les menaces qui pèsent sur la Réserve et sa biodiversité sont le défrichement par l’expansion de l’agriculture itinérante, l’augmentation des conflits Hommes-Faune, le braconnage et la surexploitation du bois et des produits forestiers non ligneux (rotin et plantes médicinales).

 

L’ONG ACAD intervient dans la zone de Ziama depuis 2011, car elle y a mis en œuvre avec le soutien de Fauna & Flora International (FFI) un projet de conservation des éléphants, qui a permis d’améliorer la conservation des éléphants de Ziama et de leur habitat, mais surtout d’engager le processus de gestion des conflits à travers l’appui à l’organisation des communautés victimes des dégâts des éléphants.

L’objectif principal du présent projet est de contribuer à la réduction des conflits Hommes-Eléphants par la promotion de pratiques agricoles durables et par la formation des agriculteurs sur les méthodes de refoulement des éléphants autour des cultures.

Quatre villages regroupant 1 000 personnes vont bénéficier directement du projet.