• Écotourisme

L’écotourisme, vers une preservation durable de la biodiversité Ogivine

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. L’écotourisme, vers une preservation durable de la biodiversité Ogivine

Connue pour sa forêt humide, la province de l’Ivindo au Gabon constitue une zone clairsemée de clairières marécageuses et de salines. Elle abrite plus de 1 200 espèces végétales et une faune sauvage riche s’y concentre (grands singes, éléphants, buffles, sitatungas, céphalophes, potamochères, pangolins géants, etc.).

 

Au sein de cette province, la FIGET est une structure d’accueil de touristes située à Makokou et intervenant dans le Parc National de l’Ivindo (PNI). Ce Parc National, crée officiellement en 2002, s’étend sur environ 300 000 ha.

 

L’association y développe actuellement des activités touristiques basées sur la visite des chutes de Kongou où elle a installé 4 bungalows d’une capacité totale d’accueil de 16 personnes. 6 guides locaux vivant dans les villages situés à proximité travaillent actuellement pour la FIGET.

 

En 2009, 146 touristes de 13 nationalités différentes se sont rendus dans la zone, permettant de générer un revenu global d’environ 53 000 euros.

Le projet vise à poursuivre la protection de l’environnement et de la biodiversité du PNI à travers la promotion des activités touristiques et des capacités d’accueil touristiques tout en faisant bénéficier les populations locales des retombées économiques de l’activité.