• Sauvegarde des espèces menacées

Consolidation des acquis, développement et pérennisation du Réseau des Acteurs de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique Centrale (RASTOMA)

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Consolidation des acquis, développement et pérennisation du Réseau des Acteurs de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique Centrale (RASTOMA)

Cinq des 7 espèces de tortues marines présentes à travers le monde fréquentent les côtes de l’Afrique Centrale. Ces 5 espèces de tortues marines sont menacées selon la liste rouge de l’UICN : la tortue imbriquée (CR), la tortue verte (EN) la tortue caouane (EN), la tortue luth (VU) et la tortue olivâtre (VU).

 

RASTOMA est un réseau établi au Congo depuis 2012 et appuyé par le PPI depuis 2015, dont l’objectif est de conserver ces espèces menacées et leurs habitats naturels : les écosystèmes marins et côtiers en Afrique Centrale. Le réseau RASTOMA fédère actuellement 11 ONG de Conservation des Tortues Marines réparties sur les 6 pays d’Afrique centrale donnant sur l’océan Atlantique.

 

La mission de RASTOMA est de renforcer et de professionnaliser les organisations de conservation marine et côtière et de faire émerger de jeunes leaders d’Afrique centrale. RASTOMA intervient en renforçant les capacités des organisations membres et en leur apportant un soutien technique, scientifique et financier, en accompagnant les institutions régionales impliquées dans la conservation, et en réalisant un plaidoyer pour renforcer le cadre législatif en faveur de la protection de la biodiversité et des écosystèmes en Afrique centrale.

 

L’objectif du présent projet est d’accroitre la contribution du RASTOMA à la conservation des tortues marines et au développement local sur la partie marine et côtière en Afrique Centrale.