• Création-Gestion d'aires protégées

Appui à la mise en place de la Réserve Communautaire de Dindéfelo

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Appui à la mise en place de la Réserve Communautaire de Dindéfelo
  • Bénéficiaire NEENE LADDE
  • Montant du projet € 76 420
  • Subventions FFEM € 38 000
  • État du projet achevé

La Réserve Naturelle Communautaire de Dindéfélo (RNCD, 13 300 ha) au sud-est du Sénégal à la frontière avec la Guinée, est l’un des dernières zones de grande faune du pays : elle abrite notamment une population de chimpanzés suivis par l’Institut Jane Goodall depuis 2008.

La présence de cascades, grottes, falaises et de forêts galerie en fait un endroit unique au Sénégal, fréquenté par environ 3000 touristes/an, toutefois menacé par le braconnage, la surexploitation des ressources, le défrichement non contrôlé.

Suite aux études scientifiques menées par l’Institut Jane Goodall, auxquelles a contribué l’ONG Neene Ladde, le Conseil Rural a décidé en 2010 de créer la réserve (légalement reconnue par l’Etat) avec un objectif clair de protection du chimpanzé et développement de l’écotourisme. Un plan de gestion a été élaboré pour la période 2012-2016, grâce à des fonds de la Fundacion Biodiversidad et de l’USAID, qui ont également permis de commencer l’habituation des chimpanzés et de réaliser un inventaire.

La protection de ces ressources naturelles est d’autant plus intéressante car la Réserve constituerait une partie d’une aire protégée transfrontalière avec la Guinée d’un total de 125 000 ha.

L’objectif du présent projet, d’une durée d’un an, est la construction du Centre d’accueil de la RNCD, la formation et renforcement des capacités de ses gestionnaires (8 personnes) et la conception d’un circuit d’observation de la faune qui sera testé pendant 10 mois sur 10 groupe de 4 visiteurs (le groupe de chimpanzés semi-habitués aux chercheurs (environ 15 individus) pourra ainsi être observé de façon régulière).