• Éducation environnementale

Création d’un musée de la mer et de la pêche artisanale

ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Création d’un musée de la mer et de la pêche artisanale

Sao Tomé et Principe est un archipel d’îles situé à 350 km des côtes gabonaises. Les écosystèmes marins et côtiers de ce pays de 1 000 km² sont menacés par la surpêche industrielle et artisanale.

MARAPA est une des ONG les plus actives et efficaces de l’archipel de Sao Tomé et la seule qui s’occupe d’environnement marin. Cette ONG a déjà bénéficié de 2 PPI (phase 1 et phase 3) qui ont tous deux fourni de bons résultats : la pêche est dorénavant encadrée par des mesures de gestion durable des stocks halieutiques, un suivi des pontes de tortues marines est réalisé et une case d’accueil a été installée (Casa Tatô) à Morro Peixe (au nord de l’île à environ 35 km du siège de MARAPA), et un lieu d’hébergement pour les touristes (le Jalé Ecolodge) a été réhabilité à Porto Alegre (au sud de l’île); sur les deux sites, une activité touristique d’observation des cétacés a été développée.

Le présent projet propose d’agrandir la «Casa Tatô » afin d’en faire un musée dédié à la mer et à la pêche artisanale destiné aux santoméens et aux visiteurs du pays. La Casa Tato a reçu 150 touristes en 2013 mais les visites sont courtes compte-tenu du peu d’informations disponibles sur place ; l’extension du musée permettra donc de mieux fixer les touristes sur place et de créer ainsi des opportunités de revenus pour d’autres acteurs locaux (boutiques, gargottes, taxis).

 

Il permettra également de consolider les programmes de conservation de l’ONG MARAPA avec un espace dédié pour les équipes de l’ONG (bureau et hébergement des volontaires).