Du côté des réseaux: WASTCON

Published on 24 juin 2021
ICON/BTN/arrow/2/arrow-down Created with Sketch. Non classifié(e)Du côté des réseaux: WASTCON

Le WASTCON ou l’éclosion du 1er réseau Ouest-africain des acteurs de la conservation de tortues marines :

C’est sur une plage de Lomé que le West African Sea Turtles Conservation (WASTCON) est officiellement sorti de son œuf en Novembre 2020. Il s’agit d’un réseau sous-régional dédié aux acteurs de la conservation des tortues marines. Voici son histoire mais aussi et surtout ses espoirs….

Bel œuf empreint de tous les espoirs de ses géniteurs, le WASTCON a été pondu à Grand Bassam sur le littoral ivoirien en décembre 2018. Une vingtaine d’acteurs de la conservation des tortues marines originaires des 6 pays côtiers allant du Libéria au Nigéria avait alors façonné de leurs aspirations cet œuf prometteur. Activité qui s’est opérée avec délicatesse sous le regard bienveillant et les conseils du grand frère d’Afrique centrale, le Réseau des Acteurs de la Sauvegarde des Tortues Marines (RASTOMA).

 

A partir de cette date, et pendant toute sa phase d’incubation, le WASTCON a – à l’abris de sa coquille et grâce au soutien de l’UICN-PACO et du Programme de Petites Initiatives (PPI) – commencé à prendre corps. Porté par un comité Ad-hoc dynamique et accompagné par l’expertise de Well Grounded, cette phase aura notamment permis : de donner au foetus un visage par l’élaboration d’un logo ; puis de former son squelette et d’y placer ses organes vitaux par la rédaction participative de ses documents statutaires ; enfin d’inscrire dans sa mémoire vive des informations qui lui seront utiles pour s’orienter une fois livrer à lui-même dans la ‘’grande eau’’.  C’est la fonction donnée à son plan stratégique 2020-2025 opérationnalisé.

 

C’est finalement 2 ans plus tard, en Novembre 2020, sur une plage de Lomé au Togo que le WASTCON c’est décidé à éclore. Cassant sa coquille protectrice sous l’œil vigilant de ses différents géniteurs, de son grand frère le RASTOMA et de ses différents soutiens WABiCC et BIOPAMA réunis pour l’occasion. Chacun s’est alors rassuré qu’il se reconnaissait bien dans ce petit prodige battant le sable de ses nageoires et pressé de rejoindre l’océan. C’est ainsi qu’après une étude minutieuse, statuts et règlement intérieur, charte, plan stratégique et plan opérationnel 2021 du WASTCON furent validés avec joie et fortes acclamations. Et parce que cet unique et donc précieux juvénile est le fruit des aspirations de nombreux parents, le jour de son éclosion fut aussi celui qui fut retenu pour désigner ses tuteurs officiels. Ceux-ci à travers leurs organisations d’origine ont rejoint le Bureau Exécutif du WASTCON. Ils sont dès lors chargés de prendre soin de lui et l’accompagner au cours de ses premières années d’existence.

 

Les voici présentés :

 

Poste Organisation Pays Nom et Prénom
Président Fondation pour l’Environnement Côte d’Ivoire DIABY Tidiane
Vice-Président Ghana Wildlife Society (GWS) Ghana KENYENSO Solomon
Secrétaire Général Akassa Development Foundation (ADF) Nigeria EBIEGBERI RAYNUS Henry
Trésorier Action Plus Bénin OGOU Maixent
Trésorier Adjoint AS-BTM Côte d’Ivoire KONE N’Fa AMARA
Chargé de communication AGBO-ZEGUE Togo AKOMEDI Mensah
Conseiller Nature Tropicale Bénin DOSSOU-BODJRENOU Joséa

 

Ayant pris très au sérieux leurs missions respectives, les membres de ce Bureau Exécutif ont notamment permis au WASTCON de rejoindre la mer pour y faire ses premières expériences. C’est ainsi qu’en se rapprochant des plages ivoirienne (où il a été pondu) le tout jeune WASTCON a pu y être officiellement enregistré par l’administration nationale en tant que réseau sous-régional.

 

Depuis, soucieux de pouvoir dignement accompagner leur jeune réseau dans son chemin de vie, les membres du Bureau Exécutif veillent aux grains :

 

Ils animent leur vie associative sous-régionale ; rendent visible leurs actions individuelles (Facebook :Wastcon Africa) et discutent leurs projets collectifs ; façonnent leurs compétences (recherche de financement, communication externe, plaidoyer politique) en participant activement aux formations en ligne proposées par le PPI ; prennent part aux rencontres inter-réseaux RASTOMA (Afrique Centrale), North Afrique Sea Turtle Network (NAST Net)  et WASTCON ; démarchent de potentiels partenaires techniques et financiers en quête de partenariats pour appuyer la mise en œuvre de ses projets prioritaires au grand bonheur de toutes les tortues marines qui comme le WASTCON fréquentent la façade Atlantique de l’Afrique.

 

Voici racontée, l’histoire d’une tortue marine un peu spéciale qui n’a pas fini de faire parler d’elle…

Faisons connaissance,

suivez nous sur les rseaux ou contactez-nous